Projet de charité

Working together
to save lives!

Vous pouvez aider

Swisscows gagne de l'argent grâce à des publicités sécurisées. Cela signifie que lorsque vous effectuez une recherche sur Internet avec Swisscows, vous verrez des publicités. Grâce à ces publicités, nous gagnons de l'argent et pouvons construire Swisscows pour financer d'autres projets comme Swisscows VPN et TeleGuard.
Nous ne voulons pas seulement nous protéger contre les dangers de l'internet comme la violence, la pornographie et la surveillance, nous voulons faire une différence visible et soutenir activement les projets sociaux. C'est pourquoi nous voulons utiliser une partie des recettes publicitaires pour changer activement la société, et nous avons besoin de votre aide.
Grâce à vos recherches et aux publicités qu'elles génèrent, vous pouvez vous joindre à nous pour donner un repas chaud aux enfants d'Haïti et offrir une éducation aux enfants oubliés du monde afin qu'ils puissent changer leur pays en suivant notre exemple.

Êtes-vous intéressé par les projets de Swisscows ? Inscrivez-vous pour recevoir les prochaines mises à jour sur le site : swisscows.com/fr/registration

Projet en Haïti

Après le terrible tremblement de terre de 2010 en Haïti, non seulement la capitale Port-au-Prince, mais aussi de nombreuses zones côtières ont été complètement détruites et environ 300 000 personnes ont été victimes de cette tragédie. Environ trois millions de personnes ont été touchées et beaucoup se sont retrouvées sans abri. Cette évolution a été suivie, ces dernières années, d'une série d'épidémies catastrophiques, de glissements de terrain, d'inondations, de sécheresses et d'ouragans, qui se sont produits à intervalles à peu près égaux.

L'instabilité politique, le manque d'emplois, la pauvreté absolue, la faim et le chaos ont entraîné une espérance de vie extrêmement faible (40 ans) et un taux de mortalité infantile énorme. Le taux d'alphabétisation n'est que de 20-25%. Un nombre considérable d'enfants des rues a envahi le pays.

En Haïti, dans la commune de Ouanaminthe, dans le département du Nord-Est, il existe une école publique qui offre aux enfants des rues non seulement une éducation élémentaire et spirituelle, mais aussi une aide matérielle. C'est précisément cette école que Swisscows soutient.

Pour la majorité des élèves, l'école est le seul endroit où ils reçoivent un repas chaud. Grâce aux recherches sur Swisscows, l'école est soutenue financièrement pour l'achat de nourriture, de fournitures scolaires et les salaires des cinq enseignants.

Actuellement, l'école enseigne et prend en charge 150 enfants. Afin d'accueillir davantage d'enfants dans le besoin et de les protéger des gangs et de la prostitution enfantine, Swisscows veut financer la construction d'une nouvelle école. Cela donnera de l'espoir et un avenir à la jeune génération.

Projet en Colombie

Maicao, une ville située dans le département de Guajira, au nord de la Colombie, compte un nombre beaucoup plus faible d'enfants des rues. Mais le niveau de pauvreté de la population indigène (Wayas) ne permet pas aux parents de nourrir leurs enfants plus d'une ou deux fois par semaine. Les familles abandonnées par l'État vivent dans des maisons en carton et ne savent pas ce qu'est l'eau potable.

L'école, construite dans l'une des rancherias, est devenue une solution de subsistance pour de nombreuses familles locales. Les enfants aiment aller à l'école et font preuve d'une intelligence impressionnante.

Pour obtenir de l'eau potable, il suffit de se rendre dans la cuisine et d'ouvrir le robinet. À Maicao, en Colombie, ce service de base est un luxe. À cause de l'eau polluée, de nombreux enfants attrapent des maladies infectieuses. Swisscows veut aider à trouver une source d'eau et ainsi créer le premier pas vers des soins de base pour les enfants.